Saint-Valentin Est-il risqué d'installer des applications de rencontre sur son appareil mobile professionnel ?

En quoi les applications de dating utilisées par les employés sur leurs appareils mobiles (qu'ils soient fournis ou non par leur entreprise) peuvent présenter un risque ? Une étude de Flexera Software répond à cette question.

Paris - 12 février 2016 - La Saint-Valentin approchant, la recherche de l'âme sœur occupe toutes nos pensées. Et aujourd'hui, à l'ère du BYOD, et des rencontres en ligne, les DSI se posent désormais une toute nouvelle question : Les applications de rencontre, potentiellement utilisées par les employés sur leurs smartphones, présentent-elles un risque de sécurité pour leur organisation ?

Selon un nouveau rapport, publié par Flexera Software l'expert en matière d'Application Readiness, les fonctionnalités et le comportement de la plupart des célèbres applications de rencontre pourraient aller à l'encontre des politiques BYOD des entreprises.

Les résultats indiquent en effet que sur 25 applications iOS de dating [1]:

  • 88 % d'entre elles, dont Grindr, OKCupid et Tinder peuvent accéder aux services de géolocalisation des appareils.
  • 76 % d'entre elles, parmi lesquelles Blendr, HowAboutWe et Zoosk sont financées par des régies publicitaires.
  • 60 % peuvent accéder aux applications de réseaux sociaux, ainsi qu'aux fonctions d'envoi/de réception de SMS des terminaux.
  • 36 % d'entre elles, dont Grindr, Lovestruck et OKCupid peuvent accéder aux calendriers des appareils.
  • 24 % d'entre elles, dont Blendr, Hinge et Tinder peuvent accéder aux carnets de contacts des appareils.

Compte tenu de l'activité de l'entreprise, de son profil et de ses politiques BYOD, ces applications peuvent ne pas présenter de risque. En effet, les données relatives à la localisation des clients peuvent par exemple, avoir une valeur importante pour les entreprises. C'est la raison pour laquelle de nombreuses applications s'intéressant au comportement des consommateurs ; accèdent aux données GPS des smartphones et les transmettent ensuite aux annonceurs. Mais dans certaines entreprises, les stratégies de confidentialité et de vie privée en place empêcheront les applications non approuvées de suivre les informations de localisation des employés.

« Les équipes informatique possèdent une expérience et une expertise concernant les applications d'entreprise traditionnelles. Elles comprennent ce que font ces applications, comment elles fonctionnent, à quelles données elles peuvent accéder, et si elles présentent ou non des risques.

En revanche, les applications mobiles sont une tout autre histoire », déclare Maureen Polte, vice-présidente de la gestion des produits chez Flexera Software. « La plupart des membres de ces équipes n'ont aucune idée des applications installées sur les terminaux des employés, et ignorent si elles se comportent de façon risquée selon les critères de leur entreprise. C'est pour cette raison que nous recommandons aux organisations de centraliser leurs processus d'Application Readiness afin de tester l'ensemble des applications amenées à se connecter à leurs réseaux. »

Dans le cadre de l'élaboration de ce rapport, Flexera Software a créé un échantillon de 25 applications populaires de rencontre disponibles sur l'App Store d'Apple, et susceptibles d'être facilement téléchargées par des employés sur un appareil professionnel ou personnel utilisé dans le cadre d'un programme BYOD. Ces applications ont été testées à l'aide d' AdminStudio Mobile , une solution de gestion des stratégies d'Application Readiness. Celle-ci permet aux organisations d'identifier, de gérer, de suivre et de fournir des rapports sur les applications mobiles ; de simplifier la gestion de ces applications ; de réduire les risques liés à leur utilisation ; et de satisfaire la croissance rapide de la demande en la matière en entreprise.

Télécharger le rapport complet ici.

Infographie (en pièce jointe)

[1] Les 25 applications testées : Blendr, Bumble, Coffee Meets Bagel, E-darling, Gleeden, Grindr, Happn, Hinge, Hitch, HowAboutWe, Lovestruck, LOVOO, Match, MySingleFriend, NeuChat, OKCupid, Once, Parship, POF, RSVP, Sexy Flirt, Single.de, Tastebuds, Tinder, Zoosk

# # #

En savoir plus :

Suivre Flexera…

À propos de Flexera

Flexera repense la façon dont vous achetez, vendez, gérez et protégez vos logiciels. Nous considérons l'industrie du logiciel comme une chaîne d'approvisionnement et rendons la vente et l'achat de logiciels ainsi que les données sur les actifs technologiques plus rentables, plus sûrs et plus efficaces. Nos solutions de monétisation et de sécurité aident les vendeurs de logiciels à transformer leurs modèles commerciaux, à augmenter leurs revenus récurrents et à limiter les risques liés aux logiciels open source. Nos solutions de gestion des actifs logiciels (SAM) et des failles de sécurité optimisent l'achat de logiciels. Elles aident les entreprises à acquérir uniquement les logiciels et services cloud nécessaires, à gérer leurs actifs et à réduire les risques associés à la sécurité et à la conformité. En développant ces solutions et en accompagnant l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement logicielle, Flexera a bâti le plus grand référentiel au monde en matière de connaissance du marché des actifs technologiques. En activité depuis plus de 30 ans, Flexera compte plus de 1 300 employés passionnés qui aident nos 80 000 clients à générer chaque année des millions d'euros de retour sur investissement. Consultez notre site Web : www.flexera.fr.

Pour plus d'informations, contactez :

Flexera
Amanda Ingalls
(949) 241-1515
aingalls@flexera.com

*Toutes les marques commerciales tierces sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

*Toutes les marques commerciales tierces sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.