Communiqué de presse

Nouveau rapport de Flexera Software : les failles de sécurité et le cloud refaçonnent la gestion des actifs logiciels

Comment réduire les risques et les coûts dans un contexte où les logiciels et leurs failles peuvent être présents sur n’importe quel environnement ?

Paris - 7 décembre 2016 - Les logiciels sont aujourd’hui l’essence des entreprises. Les DSI se doivent donc de déterminer s’ils en achètent trop, si leur utilisation de leurs applications est conforme, et s’ils les protègent correctement des attaques des hackers.  Bien que les solutions de gestion des actifs logiciels (SAM) fassent l’objet d’une forte adoption en entreprise (selon un rapport publié récemment par Flexera Software), les risques de sécurité et la tendance massive à la migration vers le cloud transforment la définition du SAM, rendant ainsi l’évolution de ces solutions indispensable.

« La définition des logiciels d’entreprise a changé radicalement. Nous sommes passés de ressources informatiques tournant sur des appareils sur site à des actifs exposés aux risques de l’Internet, souvent virtualisés, ou tournant dans le cloud (et donc hébergées sur des infrastructures comportant leurs propres coûts et risques) », déclare R “Ray" Wang, analyste en chef et fondateur de Constellation Research.  « Les missions traditionnelles des solutions SAM sont trop limitées. Elles doivent désormais être élargies pour permettre aux entreprises de gérer leurs coûts et risques compte tenu de l’évolution des infrastructures informatiques. »

La plupart des entreprises utilisent désormais un mélange d’applications sur site, virtualisées et cloud.

Les technologies SAM traditionnelles et obsolètes sont alors incapables de gérer les coûts et risques d’environnements complexes combinant postes de travail, datacenters et cloud.  Les principaux enseignements du rapport :

  • Windows est encore là : pour près de trois quarts (73 %) des entreprises, la majorité (80 %) des applications pour postes de travail tourne sur Microsoft Windows.
    • Chronique d’une disparition annoncée ? Le pourcentage ci-dessus devrait être réduit à 64 % dans les deux prochaines années.
  • Une réalité virtuelle : 39 % des organisations affirment qu’au moins un quart de leurs applications sont virtualisées.
  • Le SaaS fait ses preuves : dans 20 % des organisations, plus d’un quart des applications sont en mode SaaS.
  • Adoption partielle ou massive du cloud : 47 % des entreprises ont des applications dans un cloud public, 84 % dans des cloud privés
  • Le problème fréquent du manque de sécurité : seules 29 % des organisations assurent une supervision constante de leurs systèmes afin de repérer les logiciels n’étant pas sous licence ou non autorisés pour des raisons de sécurité.

« À l’époque, les solutions SAM étaient spécialisées dans l’optimisation des dépenses autour d’applications pour postes de travail, mais aujourd’hui, ces logiciels peuvent être hébergés sur des datacenters, des équipements intelligents ou des services de cloud hybrides.  En outre, ces applications augmentent les risques pour les entreprises, comme celui qu’une faille soit exploitée par des pirates.  Nous devons donc revoir la portée de la gestion des actifs logiciels », déclare Tom Canning, vice-président des solutions et de la stratégie d’entreprise chez Flexera Software.  Les outils SAM doivent évoluer afin d’offrir des capacités d’automatisation, pour permettre aux entreprises de minimiser leurs coûts et les risques, quel que soit l’environnement sur lequel tournent les logiciels.  Les éditeurs n’ayant pas su s’adapter doivent s’attendre à se retrouver distancés, et malheureusement beaucoup d’entre eux sont actuellement sur cette voie. »

Télécharger le rapport : Les nouvelles tendances du Sofware Asset management

Ressources:

Suivez Flexera…

À propos de Flexera
Flexera réinvente l’achat, la vente, la gestion et la sécurisation des logiciels. Nous considérons l’industrie comme une chaîne d’approvisionnement, et contribuons à rendre l’achat et la vente de logiciels, ainsi que l’extraction de connaissances sur les actifs informatiques plus rentables, sécurisés et efficaces. Nos solutions de monétisation et de sécurité permettent aux éditeurs de transformer leurs modèles économiques, d’accroître leurs revenus récurrents et de minimiser les risques liés à l’open source. En outre, nos solutions de gestion des vulnérabilités et des actifs logiciels (SAM) évitent le gaspillage et tout facteur d’incertitude lié à l’achat de logiciels. Les entreprises achètent ainsi uniquement les logiciels et services cloud dont elles ont besoin et ne gèrent que ce qu’elles possèdent, ce qui leur permet de limiter les risques de conformité et de sécurité. En proposant ses solutions pour l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement logicielle, Flexera a créé le référentiel de données le plus vaste et le plus complet sur les actifs informatiques. Celui-ci est au cœur de nos solutions et de l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement de logiciels. Flexera possède plus de 30 ans d’expérience et emploie plus de 1 200 salariés. Ceux-ci se distinguent par l’enthousiasme avec lequel ils aident nos 80 000 clients à générer chaque année des retours sur investissement de plusieurs millions de dollars. Rendez-vous sur www.flexera.fr

À propos du rapport

L’enquête baptisée 2016 Key Trends in Software Pricing and Licensing a été réalisée par Flexera Software.  Ce projet de recherche annuel examine les tendances et meilleures pratiques en matière de gestion des licences logicielles, des tarifications et de la mise en application des licences.  L’étude est menée auprès d’un panel fournisseurs d’applications (éditeurs et fabricants d’appareils intelligents) et d’entreprises utilisant et gérant des logiciels et des appareils.  Il s’agit de la dixième édition de cette enquête, qui est mise chaque année à la disposition de l’ensemble du secteur.

Au total, 489 personnes ont été interrogées (plus précisément 221 entreprises et 268 éditeurs d’applications).  33 % des entreprises étaient de grandes organisations avec des chiffres d’affaires équivalant ou supérieurs à 1 milliard de dollars, et 18 % d’entre elles des organisations avec des chiffres d’affaires de 3 milliards de dollars ou plus.  56 % des répondants étaient des États-Unis ; le reste représentant 37 pays sur tous les continents.

Pour plus d'informations, contactez :

Flexera
Amanda Ingalls
(949) 241-1515
aingalls@flexera.com

*Toutes les marques commerciales tierces sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.