Rapports nationaux

Mieux comprendre les vulnérabilités logicielles à travers le monde

Mieux comprendre les meilleures pratiques de gestion de l'application des correctifs de sécurité

Bénéficiez d'une vision globale sur la façon dont les entreprises développent de meilleures pratiques de gestion des informations de vulnérabilité, de gestion de l'application des correctifs de sécurité, et sur bien d'autres sujets relatifs à la gestion de l'utilisation des applications.

Les rapports nationaux de Flexera vous présentent l'état de la vulnérabilité des logiciels présents sur les PC privés dans votre pays, ainsi que quelques faits intéressants.

En quoi est-ce utile ?

Un programme logiciel vulnérable qui n'est pas corrigé compromet la sécurité de votre PC. qui, de ce fait, présente une vulnérabilité pouvant être exploitée par les pirates.

Des vulnérabilités sont régulièrement détectées dans les programmes logiciels, et les fournisseurs publient des correctifs que les utilisateurs doivent appliquer sous la forme d'une mise à jour de sécurité. Si les utilisateurs n'effectuent pas ces mises à jour, leur PC devient vulnérable aux attaques car les pirates peuvent utiliser la vulnérabilité comme point d'entrée.

D'où viennent nos données ?

Les rapports nationaux de Flexera sont générés à partir des données recueillies auprès des millions d'utilisateurs de la solution Personal Software Inspector de Flexera. Ces données incluent les nombres moyens de programmes, corrigés et non corrigés par un correctif, installés sur les PC privés dans les différents pays.

Télécharger Personal Software Inspector

Saviez-vous que…

9,8 %

des utilisateurs aux États-Unis avaient un système d'exploitation Windows non corrigé au premier trimestre 2017.

12,6 %

des programmes non Microsoft n'étaient pas corrigés au premier trimestre 2017, en moyenne.

Les trois premiers programmes...

... les plus exposés détenus par les particuliers utilisant des PC en Allemagne au premier trimestre 2017 étaient les suivants : Oracle Java JRE 1.8.x/8.x (47 % non corrigés, 52 % de part de marché, 44 vulnérabilités), VLC Media Player 2.x (38 % non corrigés, 57 % de part de marché, 6 vulnérabilités) et Apple iTunes 12.x (56 % non corrigés, 25 % de part de marché, 77 vulnérabilités).

(Source : rapports nationaux Flexera Personal Software Inspector, T1 2017)